La Pléiade | Médiathèque | Equinoxe | Carré d’Ô |
Pléiade
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

ADN Baroque / Théophile Alexandre et Guillaume Vincent

Piano, voix et danse
Samedi 29 février 20h30

Partenariat avec les Moments Musicaux de Touraine

Le contre-ténor et danseur contemporain Théophile Alexandre en duo avec le concertiste Guillaume Vincent osent revisiter, déshabiller le baroque en piano-voix : une double relecture contemporaine totalement inédite, couplant sa mise à nu musicale à une mise en mouvement signée Jean-Claude Gallotta. Théophile Alexandre foule depuis 10 ans les plus belles scènes mondiales, alternant rôles d’opéra et oratorios auprès de prestigieux chefs d’orchestre et créations pour de grands chorégraphes, faisant de lui l’un des rares artistes au monde entremêlant chant et danse à ce niveau d’excellence. Guillaume Vincent, révélation de l’ADAMI et nommé aux Victoires de la musique classique, se produit en soliste sur les scènes les plus prestigieuses comme auprès de grands orchestres.
En mode mineur et en 21 pièces, comme les 21 grammes du poids de l’âme, ce récital lyrique chorégraphié nous fait voyager au cœur de notre ADN émotionnel, dans un conte moderne sur l’humain. Entre ombres et lumières, entre corps et âme.

Programme : Bach, Handel, Rameau, Purcell, Vivaldi… Neuf des plus grands compositeurs baroques comme vous ne les avez jamais vus ni entendus !

Théophile Alexandre : chant et danse / Guillaume Vincent : piano / Jean-Claude Gallotta : chorégraphie / Pierre-André Weitz : scénographie / Barbara Nestola (CMBV, CNRS de Paris) : musicologie / Emmanuel Greze-Masurel : conception et mise en scène


Quelques images...


www.theophilelalexandre.com


1h20 - Spectacle proposé dans le Pass découvertes de La Pléiade (dans la limite des places disponibles) - Billetterie : Moments musicaux de Touraine mmt37@wanadoo.fr / 06 16 99 21 16 / www.mmt37.org /www.mmt37.festik.net


Crédits photographiques : Julien Benhamou / Mentions obligatoires : Soutien : Volcan, Mairie du Havre, Conseil départemental Seine Maritime et SPEDIDAM.