KIDS d’après l’œuvre de Fabrice Melquiot

Cie L’Arc électrique
Théâtre et marionnettes


Au sortir de la guerre de Sarajevo, au milieu des ruines, depuis les collines jusqu’au cœur de la ville, une journée de plus dans la vie des kids : 5 garçons et 7 filles, sales, hirsutes, tous orphelins, compagnons d’infortune. Ce soir, ils ont décidé de créer une parade afin de récolter de l’argent pour partir vers cet Occident tant rêvé, mais y aura-t-il quelqu’un pour regarder leur spectacle ? Entre deux allers-retours vers le temps d’avant les ruines, le présent est abrupt. Les kids n’ont pas de cause à défendre, ils vivent en autarcie dans cette paix fragile et amnésique avec pour seul objectif : survivre. Á travers une écriture vive, comédiens et marionnettes à tailles humaines racontent l’utopie d’un vivre-ensemble, envers et contre tout.

La question de l’adolescence a toujours été une véritable préoccupation pour la compagnie L’Arc électrique. La lecture de la pièce KIDS de Fabrice Melquiot, qui relate la tragédie d’une jeunesse sacrifiée aux folies d’une nation en guerre durant le siège de Sarajevo, a d’une autre manière, fait résonner en eux ce sentiment selon lequel le monde contemporain absorbe peu à peu la part de rêve et de vitalité de ses enfants.

Charlotte Gosselin et Sélim Alik : mise en scène / Morgane Aimerie-Robin, Ulysse Barbry, Audrey Dugué, Christelle Ferreira, Ariane Heuzé, Kristel Largis-Diaz, Martin Lenzoni, Clémence Prévault, Yoann Rousseau, Vincent Varène et Martin Votano : interprétation / Christelle Ferreira assistée de Yoann Rousseau : construction marionnettes / Dominique Pain : création vidéo / Arthur Gueydan et William Lambert : création lumière / Thomas Sillard et Benoît Labau : création sonore / Camille Trophème : création musicale (chansons) / Robert Thébaut : création musicale (musique) / Marlène Koff : mise en corps


Quelques images...


La presse en parle...

Nouvelle République
Sur le thème d’un groupe d’adolescents orphelins au lendemain de la guerre de Sarajevo, interprétés par des marionnettes portées, aux visages surdimensionnés, la pièce a saisi le public par son intensité et sa vivacité (...) comédiens et marionnettes se sont unis pour créer le doute et l’invitation à l’imaginaire. Lumières et ombres, silences, déplacements en glissé, se sont articulés pour dramatiser le sujet, tout en la laissant lisible. De l’émotion, pour tout dire, à observer la résurrection de toute une jeunesse surprise elle-même d’avoir échappé à la mort.
Claude Defresne
Nouvelle République
L’espace Malraux s’est rempli d’un public intergénérationnel, jeudi 19 octobre au soir, le spectacle avait été produit le mardi précédent devant un public de 150 adolescents, attentifs et concentrés. Il faut dire qu’on ne ressort pas indemne de cette confrontation directe.
Annie Rolde-Pouillet
Le Berry Républicain
Marionnettes à taille humaine dans un univers inhumain - Ce qui est fascinant, c’est le jeu des comédiens marionnettistes. Ils portent à bout de bras ces marionnettes à taille humaine. Comme un double de leur corps. On est avec eux, en eux, dans leurs esprits tourmentés, dans le bourbier dans lequel ils essaient de retrouver comme un sentiment de vivre, un sentiment d’exister. C’est cruel, parfois drôle, il y a des jeux d’ombres, et des projections, et puis ces marionnettes…


www.arc-electrique.com


1h35 - Dès 12 ans - 14€ / 11€ / 8€
Billetterie en ligne


Crédits photographiques : M[Art]ha / Mentions obligatoires : Production : Cie L’Arc électrique. Coproductions : L’Hectare - scène conventionnée marionnettes - Vendôme / L’Espace Malraux - Joué-lès-Tours / Théâtre de La Licorne – Dunkerque. Résidences de création : L’Hectare - scène conventionnée marionnettes - Vendôme / Espace Malraux - Joué-lès-Tours / Théâtre de La Licorne – Dunkerque. Partenaires et soutiens : L’Hectare - scène conventionnée marionnettes de Vendôme / Ville de Tours - Label Rayons Frais (création + diffusion) / Espace Malraux - Joué-lès-Tours / DRAC Centre-Val de Loire / Région Centre-Val de Loire / Conseil Départemental d’Indre-et-Loire / SPEDIDAM / Culture O Centre - Rencontres à l’Ouest / Maison de la Culture de Bourges - scène nationale / Centre Culturel Albert Camus - Issoudun / Théâtre de la Licorne - Dunkerque.