La Pléiade | Médiathèque | Equinoxe | Carré d’Ô |
Pléiade
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

« Training » - Cie Didascalie / Marion Levy

Samedi 7 novembre 20h30
Danse

Co-accueil avec le Centre Chorégraphique National de Tours

Pour Training, le dernier opus de Marion Lévy, la chorégraphe retrouve les mots de la dramaturge Mariette Navarro. Dans ce solo en forme d’introspection burlesque, nous suivons le parcours d’une femme dont la vie entière est une compétition, entièrement tournée vers la réussite, les succès, les médailles. Sur le plateau, une chaise, une barre classique et un portant où sont accrochés toutes sortes de vêtements, montrent au fil de la pièce que si l’habit ne fait peut-être pas le moine, il y contribue dans le regard des autres. Avec Mariette Navarro - déjà à l’œuvre dans Les puissantes (2015), Et Juliette (2016) - Marion Levy livre une partition chorégraphique et textuelle en tension, entre douleur et plaisir, gravité et légèreté.

La danse de Marion Levy est généreuse et traversée par une énergie vivante et communicative. Du solo aux pièces de groupe, l’écriture de ses pièces se confronte régulièrement à d’autres langages (musique, cinéma, arts visuels et littérature) et nous parlent d’émancipation, de liberté et de passion.

Marion Lévy : chorégraphie et interprétation / Mariette Navarro : textes et dramaturgie / Joachim Olaya : collaboration artistique / Damien Dutrait et Patrice Thibaud : collaboration à la mise en scène / Ludor Citrik : regard autour du clown / Hanna Sjödin : costumes / Margaux Capelier : régie générale


Quelques images...


La presse en parle...

Toutelaculture.com
Training s’avère plus politique qu’il n’y parait. La force de la pièce est de condamner par une forme dérisoire. Là est la finesse. Nous faire réfléchir sur les douleurs des danseurs contemporains sans manifeste larmoyant. Intelligent.
Amélie Blaustein Niddam

Danser Canal historique
Mais surtout, c’est un spectacle follement drôle, où même la gravité se fait légère, où le burlesque surgit au détour d’un mouvement, ou d’un simple haussement de sourcil. ... Sur le plateau, une chaise, une barre classique, et un portant où sont accrochés toutes sortes de vêtements, histoire de confirmer que l’habit ne fait peut-être pas le moine, mais y contribue dans le regard des autres. Toute la pièce est empreinte de cette veine tragi-comique, qui aborde tous les sujets qui font mal : la culpabilité, l’image de soi, l’humiliation vécue, notamment par les interprètes, le tout dans une dimension volontairement jubilatoire, acide et bien trouvée. C’est un spectacle à ne pas rater !
Agnès Izrine

I/O Gazette
Avec beaucoup d’humour, Marion Lévy croque ces femmes au bord de la crise de nerfs en faisant ce que Mariette Navarro qualifie « d’entorses au sérieux ». Contre le « toujours plus », « Training » oppose et propose le lâcher-prise. Parce qu’il y a un gros ras-le-bol de devoir faire joli, bien peigné, élégant et sans déborder, Marion Lévy suggère de faire, tout simplement, comme on peut. Mieux encore : comme on veut.
Audrey Santacroce

Théâtre du blog
Ce solo d’une heure nous transporte sans aucun temps mort, entre rire et mélancolie, dans le corps d’une artiste.
Jean Couturier


www.marionlevy.com


55 min - 14€ / 11€ / 8€
Billetterie en ligne


Crédits photographiques : Joachim Olaya
Mentions obligatoires : Production : Cie Didascalie / Accompagnement à la production : Triptyque Production / Coproduction : Le Théâtre + Cinéma Scène Nationale Grand Narbonne - Les Scènes du Jura scène nationale de Lons le Saunier - Théâtre de Grasse Scène Conventionnée pour la danse et le cirque - Maison des Arts et de la Culture de Créteil et du Val de Marne - Ménagerie de Verre / Marion Lévy est artiste associée : Théâtre de Grasse Scène conventionnée pour la danse et le cirque / Soutien : DRAC Occitanie au titre de l’aide au projet - Conseil Régional d’Occitanie dans le cadre du soutien à la création artistique.