La Pléiade | Médiathèque | Equinoxe | Carré d’Ô |
Pléiade
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

People what People ? / Cie Vilcanota / Bruno Pradet

Danse
Samedi 16 mai 20h30


Co-accueil avec le Centre Chorégraphique National de Tours

Bruno Pradet signe depuis une vingtaine d’années des pièces éminemment physiques où s’exprime par la parole un regard acerbe sur le genre humain. La notion de communauté est le sujet de cette création pour sept danseurs. Dans un style dépouillé, le chorégraphe invente un univers où la seule mécanique visible est celle de corps reliés par une pulsation commune. Ensemble, ils forment un groupe compact dont la géographie intérieure se décompose sans cesse pour se reformer l’instant d’après. Sur une musique électro, ponctuée de revigorantes fanfares, la danse devient le langage de leurs échanges. Elle tourne éperdument en rond, tout en fabriquant des situations à la fois drôles et stupéfiantes. D’une extrême précision, cette pièce raconte avec force les rapports que nous entretenons les uns avec les autres.

« People what people ? » est interprété par des personnes, qui sont ce que nous sommes, qui font ce que nous faisons tout le temps : rire, aimer, s’affronter et se réconcilier. Vivre.
Bruno Pradet

Bruno Pradet  : chorégraphie / Christophe Brombin, Marina Benmahammed, Céline Debyser,Jules Leduc, Thomas Regnier, Claire Vuillemin et Loriane Wagner : interprétation / Yoann Sanson : création et arrangements musicaux / Nicolas Barrot, l’opéra de Rossini par le carnaval de Dunkerque… : musique / Vincent Toppino : création lumière / Laurence Alquier : costumes


Quelques images...


La presse en parle...

Zibeline
Comme électrocuté, le groupe enchaîne concert de râles, voix, cris discordants, et mouvements convulsifs qui nous laissent abasourdis.
Theatrorama
Sans artifice et sans décors, la chorégraphie de Bruno Pradet saisit la vie on the rock.
Recklinghauser Zeintung
Le public s’est laissé emporter et hypnotiser par l’énergie qui se dégageait de cette performance. L’impressionnante ovation à la fin en était la preuve. »
Blog Hogling kommunikation
Rum for dans a présenté encore une fois un spectacle de danse international de très haut niveau à Halland.
Le Télégramme
[…] Seule certitude : la danse hypnotique et la formidable cohésion de cette tribu non identifiée à la vitalité sidérante.
Le Télégramme
Un ballet étourdissant dont les interprètes ne cessent de se mouvoir que pour
reprendre leur souffle, hurler à l’unisson avant de reprendre leur course folle jusqu’à l’épuisement… Impressionnant.
The ARTchemist
Le public n’en démord pas […] il a été ému par la danse de cette petite communauté, précise et millimétrique par ses fulgurances, sa performance hallucinée.
La Provence
Leur danse dit toute la douleur et la violence du monde. Magistral.
Dansomanie
C’est fabuleusement beau, on sent un immense travail du chorégraphe et de ses sept danseurs, une recherche jusqu’au plus petit détail. La salle applaudit longuement, et c’est amplement mérité.
L’art Vues
Un voyage sonore et visuel d’une heure qui ne faiblit jamais.
L’amuse danse
Un formidable travail sur la dépense, la perte, l’unisson avec lequel on entre en empathie de façon irrésistible.


www.compagnie-vilcanota.fr


55 min - 14€ / 11€ / 8€


Crédits photographiques : Alain Scherer / Mentions obligatoires : Production : Cie Vilcanota / Soutiens et accueils en résidence : Théâtre d’Auxerre, Théâtre des 3 ponts à Castelnaudary, Espace culturel de Ferrals les Corbières, Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas, Bateau Feu Scène nationale de Dunkerque, CCN de Roubaix, Le Gymnase CDC de Roubaix, Service culturel de Wambrechies, Salle 3 - Cie Hors Commerce à Montpellier, Danse Création à Marcq-en-Baroeul, Hop (résidence départementale coordonnée par Arts Vivants 11 et soutenue par le Département de l’Aude), DRAC et région Occitanie, Réseau en Scène / Soutiens : ADAMI, SPEDIDAM Département de l’Hérault et Ville de Montpellier.